Twitter plus pour recruter plus

Être ou ne pas être… cadre
2 juin 2010
Show all

Twitter plus pour recruter plus

Twitter est un outil gratuit de réseau social et de micro-blogage qui permet d’informer son réseau sur son activité « en direct live ». Il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique (ordinateur du bureau, du domicile, de son mobile, etc…). On appelle ces messages des « tweets » (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Selon le site Nielsen Oline[1] qui mesure le trafic internet, avec une augmentation fulgurante de 1382% de son activité entre Février 2008 et Février 2009, Twitter est la plateforme qui a enregistre la plus forte progression face aux autres réseaux sociaux et de blog.

La raison de ce succès repose en la simplicité de ce système complètement automatisé qui ne nécessite aucune connaissance particulière en programmation. Ainsi, la limitation des messages en nombre caractères oblige les recruteurs ainsi à s’exprimer de manière concise et efficace pour diffuser une offre d’emploi avec l’essentiel de l’information (nom du poste, rémunération, expérience). Il peut également utiliser le moteur de recherche basique du site pour rechercher un membre en fonctions de mots clés liés à son statut professionnel, son employeur actuel, ses diplômes etc… ou plus généralement ses centres d’intérêts et les groupes de discussions auquels il a adhéré.

Exemple d’un recrutement par Tweeter sur le site Youtoyou

D’après une étude de Jeremiah Owyang du centre Forrester Research[2], on estime de 4 à 5 millions d’utilisateurs en novembre 2008. Le site de classement Compete.com comptabilise plus de 55 millions de visites, et 6 millions de visiteurs uniques. La conséquence d’un tel succès impact sur le nombre de messages diffusés sur twitter, qui selon la même étude, s’élèvent à plus de 3 millions de « tweets » par jour !

Alors comment ne pas se perdre dans ce volume pachydermique d’informations, à la fois pour les recruteurs ou pour les candidats ?

Pour remédier à ce problème, WorkDigital Ltd vient de mettre en service un moteur de recherche recensant toutes les offres d’emploi en ligne. Par un système de mots clés, le site www.TwitterJobSearch.com répertorie les postes à pourvoir par secteur d’activité, emplacement, salaire ou même compétences. Lors de son lancement au mois d’avril dernier, le site revendiquait 38 000 annonces au 3 avril. Et ce chiffre devrait bientôt augmenter de façon considérable puisque TwitterJobSearch envisage d’intégrer prochainement les annonces publiées sur d’autres réseaux sociaux tels que Facebook. Même si la majorité des offres sont actuellement en anglais, la généralisation et la popularité grandissante de Twitter en France, comme Facebook ou Myspace dans le passé, viendront renforcer ce service.


[1] Source :
http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/twitters-tweet-smell-of-success[2] Source : http://twitter.com/forrester

Twitter est un outil gratuit de réseau social et de micro-blogage qui permet d’informer son réseau sur son activité « en direct live ». Il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique (ordinateur du bureau, du domicile, de son mobile, etc…). On appelle ces messages des « tweets » (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Selon le site Nielsen Oline[1] qui mesure le trafic internet, avec une augmentation fulgurante de 1382% de son activité entre Février 2008 et Février 2009, Twitter est la plateforme qui a enregistre la plus forte progression face aux autres réseaux sociaux et de blog.

La raison de ce succès repose en la simplicité de ce système complètement automatisé qui ne nécessite aucune connaissance particulière en programmation. Ainsi, la limitation des messages en nombre caractères oblige les recruteurs ainsi à s’exprimer de manière concise et efficace pour diffuser une offre d’emploi avec l’essentiel de l’information (nom du poste, rémunération, expérience). Il peut également utiliser le moteur de recherche basique du site pour rechercher un membre en fonctions de mots clés liés à son statut professionnel, son employeur actuel, ses diplômes etc… ou plus généralement ses centres d’intérêts et les groupes de discussions auquels il a adhéré.

Exemple d’un recrutement par Tweeter sur le site Youtoyou

D’après une étude de Jeremiah Owyang du centre Forrester Research[2], on estime de 4 à 5 millions d’utilisateurs en novembre 2008. Le site de classement Compete.com comptabilise plus de 55 millions de visites, et 6 millions de visiteurs uniques. La conséquence d’un tel succès impact sur le nombre de messages diffusés sur twitter, qui selon la même étude, s’élèvent à plus de 3 millions de « tweets » par jour !

Alors comment ne pas se perdre dans ce volume pachydermique d’informations, à la fois pour les recruteurs ou pour les candidats ?

Pour remédier à ce problème, WorkDigital Ltd vient de mettre en service un moteur de recherche recensant toutes les offres d’emploi en ligne. Par un système de mots clés, le site www.TwitterJobSearch.com répertorie les postes à pourvoir par secteur d’activité, emplacement, salaire ou même compétences. Lors de son lancement au mois d’avril dernier, le site revendiquait 38 000 annonces au 3 avril. Et ce chiffre devrait bientôt augmenter de façon considérable puisque TwitterJobSearch envisage d’intégrer prochainement les annonces publiées sur d’autres réseaux sociaux tels que Facebook. Même si la majorité des offres sont actuellement en anglais, la généralisation et la popularité grandissante de Twitter en France, comme Facebook ou Myspace dans le passé, viendront renforcer ce service.


[1] Source :
http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/twitters-tweet-smell-of-success

[2] Source : http://twitter.com/forrester

Twitter est un outil gratuit de réseau social et de micro-blogage qui permet d’informer son réseau sur son activité « en direct live ». Il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique (ordinateur du bureau, du domicile, de son mobile, etc…). On appelle ces messages des « tweets » (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Selon le site Nielsen Oline[1] qui mesure le trafic internet, avec une augmentation fulgurante de 1382% de son activité entre Février 2008 et Février 2009, Twitter est la plateforme qui a enregistre la plus forte progression face aux autres réseaux sociaux et de blog.

La raison de ce succès repose en la simplicité de ce système complètement automatisé qui ne nécessite aucune connaissance particulière en programmation. Ainsi, la limitation des messages en nombre caractères oblige les recruteurs ainsi à s’exprimer de manière concise et efficace pour diffuser une offre d’emploi avec l’essentiel de l’information (nom du poste, rémunération, expérience). Il peut également utiliser le moteur de recherche basique du site pour rechercher un membre en fonctions de mots clés liés à son statut professionnel, son employeur actuel, ses diplômes etc… ou plus généralement ses centres d’intérêts et les groupes de discussions auquels il a adhéré.

Exemple d’un recrutement par Tweeter sur le site Youtoyou

D’après une étude de Jeremiah Owyang du centre Forrester Research[2], on estime de 4 à 5 millions d’utilisateurs en novembre 2008. Le site de classement Compete.com comptabilise plus de 55 millions de visites, et 6 millions de visiteurs uniques. La conséquence d’un tel succès impact sur le nombre de messages diffusés sur twitter, qui selon la même étude, s’élèvent à plus de 3 millions de « tweets » par jour !

Alors comment ne pas se perdre dans ce volume pachydermique d’informations, à la fois pour les recruteurs ou pour les candidats ?

Pour remédier à ce problème, WorkDigital Ltd vient de mettre en service un moteur de re

Twitter est un outil gratuit de réseau social et de micro-blogage qui permet d’informer son réseau sur son activité « en direct live ». Il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique (ordinateur du bureau, du domicile, de son mobile, etc…). On appelle ces messages des « tweets » (gazouillis en anglais). La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Selon le site Nielsen Oline[1] qui mesure le trafic internet, avec une augmentation fulgurante de 1382% de son activité entre Février 2008 et Février 2009, Twitter est la plateforme qui a enregistre la plus forte progression face aux autres réseaux sociaux et de blog.

La raison de ce succès repose en la simplicité de ce système complètement automatisé qui ne nécessite aucune connaissance particulière en programmation. Ainsi, la limitation des messages en nombre caractères oblige les recruteurs ainsi à s’exprimer de manière concise et efficace pour diffuser une offre d’emploi avec l’essentiel de l’information (nom du poste, rémunération, expérience). Il peut également utiliser le moteur de recherche basique du site pour rechercher un membre en fonctions de mots clés liés à son statut professionnel, son employeur actuel, ses diplômes etc… ou plus généralement ses centres d’intérêts et les groupes de discussions auquels il a adhéré.

Exemple d’un recrutement par Tweeter sur le site Youtoyou

D’après une étude de Jeremiah Owyang du centre Forrester Research[2], on estime de 4 à 5 millions d’utilisateurs en novembre 2008. Le site de classement Compete.com comptabilise plus de 55 millions de visites, et 6 millions de visiteurs uniques. La conséquence d’un tel succès impact sur le nombre de messages diffusés sur twitter, qui selon la même étude, s’élèvent à plus de 3 millions de « tweets » par jour !

Alors comment ne pas se perdre dans ce volume pachydermique d’informations, à la fois pour les recruteurs ou pour les candidats ?

Pour remédier à ce problème, WorkDigital Ltd vient de mettre en service un moteur de recherche recensant toutes les offres d’emploi en ligne. Par un système de mots clés, le site www.TwitterJobSearch.com répertorie les postes à pourvoir par secteur d’activité, emplacement, salaire ou même compétences. Lors de son lancement au mois d’avril dernier, le site revendiquait 38 000 annonces au 3 avril. Et ce chiffre devrait bientôt augmenter de façon considérable puisque TwitterJobSearch envisage d’intégrer prochainement les annonces publiées sur d’autres réseaux sociaux tels que Facebook. Même si la majorité des offres sont actuellement en anglais, la généralisation et la popularité grandissante de Twitter en France, comme Facebook ou Myspace dans le passé, viendront renforcer ce service.


[1] Source :
http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/twitters-tweet-smell-of-success[2] Source : http://twitter.com/forrester

cherche recensant toutes les offres d’emploi en ligne. Par un système de mots clés, le site www.TwitterJobSearch.com répertorie les postes à pourvoir par secteur d’activité, emplacement, salaire ou même compétences. Lors de son lancement au mois d’avril dernier, le site revendiquait 38 000 annonces au 3 avril. Et ce chiffre devrait bientôt augmenter de façon considérable puisque TwitterJobSearch envisage d’intégrer prochainement les annonces publiées sur d’autres réseaux sociaux tels que Facebook. Même si la majorité des offres sont actuellement en anglais, la généralisation et la popularité grandissante de Twitter en France, comme Facebook ou Myspace dans le passé, viendront renforcer ce service.


[1] Source :
http://blog.nielsen.com/nielsenwire/online_mobile/twitters-tweet-smell-of-success

[2] Source : http://twitter.com/forrester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *